Les 25 trucs pour ne pas passer pour un idiot à votre premier stage en ‘live’

Voici quelques conseils qui vous aideront lors de votre premier stage.
Cela concerne surtout les stages proposés par l’école dans le cadre de festivals où vous allez vous occuper de régie plateau, d’aider le technicien son maison et/ou de montage/démontage.
Ce sont des expériences très enrichissantes qui permettent de se familiariser rapidement avec le monde du « live » et de se faire des contacts pour le futur diplômé que vous êtes.
Quelques-uns de ces conseils paraissent assez évidents, mais lisez attentivement et ce sera la clé d’un stage réussi, promis !
Un stage où les gens se rappelleront de vous pour les bonnes raisons et surtout vous engageront peut-être à l’avenir …

  1. Arrivez à l’heure et au bon endroit. Renseignez-vous à l’avance et prévoyez large. Consultez régulièrement vos mails et gardez votre téléphone allumé.
  2. Soyez propre, sentez bon et souriez. La première impression est la plus importante (et celle qui reste). Présentez-vous clairement à votre référent.
  3. Soyez en forme.N’arrivez pas en lendemain de brosse car cette première journée risque d’être encore plus difficile… En plus d’être longue.
  4. Retenez les prénoms des gens à qui vous avez affaire.Soyez concentrés ! Et repérez qui fait quoi, ça vous évitera, par exemple, de demander un sandwich à l’éclairagiste.
  5. Renseignez-vous en amont sur le type de travail qu’on va vous demander sur place. (se référer au conseil n°1… Lisez vos mails et n’hésitez pas à poser des questions si c’est un peu flou) Si il s’agit d’aider le soundman, renseignez-vous sur la console utilisée et téléchargez (lisez) le mode d’emploi (Allez… Au moins le ‘quick start’).
  6. Renseignez-vous sur le type de soirée et la programmation, ça vous permettra juste d’avoir de la discussion, de savoir où vous mettez les pieds et de ne pas être surpris.
  7. Habillez-vous en noir des pieds à la tête. Pas de logo ou de dessin trop gros (à moins qu’il ne s’agisse d’un T-shirt Musitechnic). De bonnes chaussures aux pieds. Evitez les shorts ou les tenues trop « détente ».
  8. Ayez une lampe de poche (ou lampe frontale) et 2-3 outils, vous passerez pour un vrai pro ! (tape, feutre, tournevis, calepin –oui on prend des notes quand on fait du patch !)
  9. Parlez correctement aux gens, autant les artistes, les techniciens que vos collègues stagiaires. Soyez poli et serviable. Donnez envie d’être réengagé !
  10. Ne passez pas votre temps sur votre téléphone… ça peut agacer et on peut avoir besoin de vous à tout moment. De plus, vous pourriez rater quelques actions et l’occasion de comprendre des choses.
  11. Prévenez quand vous prenez une pause cigarette ou repas, pour que les personnes qui vous engagent ne perdent pas de temps à vous chercher.
  12. Soyez aux aguets, dynamique et prêt à réagir rapidement.En d’autres termes, soyez sur la coche !
  13. Ravalez votre fierté. On ne donne jamais les jobs les plus glorifiants aux stagiaires et il se peut que vous fassiez des tâches aussi surprenantes qu’accrocher des lumières, nettoyer un parquet ou aller chercher un café à l’artiste.
  14. Laissez votre susceptibilité chez vous. Le « live » c’est stressant, et c’est tout le temps le rush ! Il se peut bien que les gens oublient les « s’il te plaît » « mercis » ou autres « t’es bin fin » à la fin de leurs phrases… Ou qu’ils oublient votre prénom… (mais eux ils ont le droit !)
  15. Prenez des initiatives et n’hésitez à prendre les choses en main mais attention, n’allez pas trop vite quand vous débarrassez un plateau car… (la suite au numéro 16)
  16. Il faut marquer au sol les micros, amplis, etc… entre chaque soundcheck. Si vous êtes à la régie plateau, on vous fournira des petits scotchs de différentes couleurs et il faudra en mettre au sol pour tous les éléments (micros, amplis, moniteurs, etc…) qui vont bouger de scène pour le groupe qui joue après. Important ! Pour que les musiciens retrouvent leurs instruments à la bonne place au moment du show.
  17. Apportez votre eau voire votre lunch si rien n’est prévu pour vous. Et ça peut arriver.
  18. Sachez rouler un câble correctement, même si vous n’êtes pas super rapide au début. Indispensable. Si un technicien vous voit rouler un câble à l’aide de votre coude, vous êtes certains d’être dehors assez vite ou au moins de vous faire passer un sacré savon.
  19. Observez ! Si vous avez l’impression parfois de n’avoir rien à faire (à moins qu’on vous dise que ce soit vraiment le cas), ne restez pas dans votre coin. Posez des questions, sans être insistant (les gens travaillent). Montrez vous intéressés, humbles, curieux et que vous avez envie d’apprendre.
  20. Votre véritable (futur) employeur n’est pas seulement votre employeur en tant que tel, ce sont aussi, indirectement, les artistes. Pensez à eux, à leur stress et faites tout ce qui est possible pour qu’ils se sentent bien –dans la limite de vos capacités et tout en faisant correctement votre job-. Le principal étant que le public, les artistes et votre boss soient contents à la fin de la soirée.
  21. Demandez à consulter la feuille de patch. (si vous êtes régisseur de scène ou assistant-sonorisateur)Elle vous donnera de nombreuses indications sur le déroulement de la soirée, le nombre de DI et de micros nécessaires par exemple, le nombre de personnes sur scène et leurs emplacements, les horaires et le déroulement des soundcheck, etc.…
  22. Profitez-en pour vous faire des contacts. Discutez avec les gens qui font les choses que vous auriez envie de faire, glissez-leur que vous cherchez d’la job, bref réseautez … Mais JAMAIS au détriment du travail pour lequel vous êtes là !
  23. Pendant le concert, restez au bord de la scène (sauf si vous opérez la console en façade bien sûr) et examinez ce qu’il se passe. Soyez prêts en cas d’incident à replacer un micro qui est tombé, rebrancher un câble, etc.… (Vous pouvez rester, par exemple, près du soundman qui fait les retours de scène et en profiter aussi pour regarder comment il travaille !) Cependant, ne soyez pas lourd… Encore une fois, les gens travaillent…
  24. En bref, soyez discret mais efficace.Si vous devez monter sur scène en plein show, faites-le le plus discrètement et le plus rapidement possible. Ce n’est pas votre show !
  25. Dites au revoir à tout le monde. Si tout va bien, vous avez fait du bon travail tout au long de la journée. Bravo ! Tout le monde est très fatigué mais content de vous, alors n’oubliez pas de saluer correctement pour finir en beauté cette soirée.

Bon stage à tous !

Mélanie

 

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *