EEKKOO

Jonathan Doyon – EEKKOO – Compositeur, DJ, mixeur et mastering

Entrevue avec Jonathan Doyon AKA EEKKOO, compositeur, DJ, mixeur, mastering

Musitechnic est fier de ses gradués et des professeurs qui partagent leur passion avec les étudiants. Cette entrevue rejoint les deux, puisque Jonathan Doyon est un gradué Musitechnic (2002) et qu’il enseigne les cours liés à la création sonore et la composition depuis 2005 chez Musitechnic et que sa carrière en t’en que compositeur et DJ s’est confirmé avec un album signé sous Mau5trap (le Label de DeadMau5).

 

MT : Décris nous ton métier :EEKKOO Live
JD : J’enseigne au collège Musitechnic, mais suis aussi pigiste. Sous contrat, je réalise des arrangements musicaux pour d’autres artistes, fait du mixage sonore et du mastering. Et tant qu’artiste, je publie régulièrement mes propres compostions sous le nom de Eekkoo. Ce qui m’amène à participer à quelques soirées, ici ou à l’étranger, en tant que DJ.

 

MT : Qui sont tes clients ?
JD : Des boîtes de production qui ont besoin de compositions originales et des compositeurs qui ont besoin d’un coup de main soit au niveau des arrangements musicaux ou du mixage sonore / mastering.

 

MT : Comment as-tu commencé ta carrière ?
JD : J’ai, très jeune, mis la main sur quelques séquenceurs MIDI et rapidement j’ai eu envie d’en apprendre d’avantage sur les techniques d’enregistrement et de mixage sonore. Je me suis donc inscrit en 2002 au collège Musitechnic pour approfondir mes connaissances. Une fois diplômé, j’ai travaillé en postproduction audio-visuelle et suis par la suite devenu pigiste.

 

MT : Parle-nous d’un point tournant dans ta carrière ?Capture d’écran 2015-09-14 à 17.30.12
JD : Deux point tournants vont marquer mon évolution dans ce milieu. D’abord, mon rôle d’enseignant chez Musitechnic, où je suis forcé de me tenir à jour et qui me donne l’occasion de faire de nouvelles rencontres professionnels (des contacts). Et puis, en tant qu’artiste, mon tout premier contrat avec un label majeur et reconnu, Mau5trap, qui m’a permis de me faire une place de choix dans le monde de la musique électronique.

 

MT : Parle-nous d’un projet dont tu es spécialement fier.
JD : Chacune de mes sorties (publications) officielles sur le marché est un trophée en soi. C’est beaucoup d’investissement personnel. Temps et argent. Lorsque tout se concrétise, c’est gratifiant. Mon plus récent EP “Hell is Other People” figure parmi les 25 meilleurs albums de sa catégorie sur le US iTunes Store en 2014.
MT : Parle-nous d’une réalité du domaine qui t’as le plus surpris.
JD : Les délais, l’attente, le suivi; tout est très long. De quoi perdre patience! Peu importe la branche, la composition, le mix ou l’enregistrement, on se taille une place de manière graduelle. Il n’y a pas de raccourci. Faut être passionné!

 

MT : Quels sont tes outils de travail préférés ?
JD : Le logiciel Ableton Live et mes synthétiseurs analogiques. Particulièrement mon tout nouveau Sub 37 de Moog.

 

MT : 3 conseils pour ceux qui se lancent dans cette industrie.
JD : Comme je disais, il faut être passionné, ne jamais lâcher et toujours resté critique face à son travail. Saisir les opportunités; certains contrats dans le domaine ne sont pas toujours particulièrement excitants et motivants, mais nous mènent souvent vers quelque chose d’autre, quelque chose qui colle mieux à notre champ d’intérêt spécifique.
MT : Merci Jonathan pour ton temps.

Elysium By EEKKOO & Casper Whirlin Feat. Sailor & I

EEKKOO en entrevue.

EEKKOO – B.L.A.C.K.

Suivez Jonathan avec votre choix de réseau social:

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *